Comment l'utilisation de filtres autonettoyants peut changer vos méthodes de culture

 

Il est difficile de rentabiliser au mieux vos terres tout en réduisant les coûts. Les sources d'eau potable de qualité se raréfiant, on utilise de plus en plus des sources d'eau recyclée et d'eau douce non potable.

Comme ces sources d'eau contiennent fréquemment plus d'éléments de colmatage, il faut utiliser des systèmes d'irrigation et de filtration sophistiqués imposant un entretien constant. Le coût de la main-d’œuvre augmente aux États-Unis et partout dans le monde (selon le ministère du travail des États-Unis, ces coûts ont augmenté de 0,4 pour cent pour la seule année 2017), et il est de plus en plus difficile de tirer le maximum des ressources dont vous disposez.

Mais que diriez-vous d'un système de filtration capable de s'entretenir lui-même ? Comment cela changerait-il la façon dont vous gérez vos terres et votre temps ?

En bien, les filtres autonettoyants peuvent vous aider à atteindre cet objectif !

Dans nos précédents articles, nous avons évoqué l'importance de l'utilisation d'un système de filtration bien conçu pour prévenir l'obstruction des diffuseurs d'eau d'irrigation due au sable, au limon et aux particules d'argile – à partir de diverses sources hydrauliques, dont l'eau de puits. Mais l'accumulation progressive de ces particules sur la surface interne du tamis peut entraîner la formation de ce qu'on appelle un « gâteau de filtration ». Si le gâteau de filtration n'est pas nettoyé et qu'il continue à s'accumuler, il risque de devenir assez épais pour obstruer le filtre et compromettre gravement ses performances.

En bref, le nettoyage et l'entretien de votre système de filtration occupent une place importante dans la liste de vos corvées – mais un filtre autonettoyant peut assumer cette tâche à votre place.

Comment ça marche ?

L'eau non traitée arrive dans le filtre et passe tout d'abord à travers un tamis grossier qui retient les plus gros débris et sédiments. L'eau continue alors à circuler dans le filtre et passe à travers un tamis fin qui retient les particules de plus petite taille. Un pressostat différentiel surveille l'augmentation de pression entraînée par l'accumulation des débris sur le tamis interne. Lorsqu'il détecte un différentiel de pression défini, il déclenche le processus d'autonettoyage. Le mécanisme interne de nettoyage élimine l'accumulation des particules sur le tamis, qui sont alors rejetées.

Qu'avez-vous à gagner avec des filtres autonettoyants ?

Les filtres autonettoyants apportent des avantages appréciables aux exploitants, aux paysagistes et aux agriculteurs :

  • Ils permettent d'économiser l'eau et utilisent exactement la quantité d'eau nécessaire au moment précis où le nettoyage doit être effectué
  • Les coûts sont réduits car une quantité d’eau plus faible est utilisée par rapport au nettoyage ou au rinçage manuel
  • Les coûts en main-d’œuvre sont moins élevés, voire inexistants, car il n'est plus nécessaire d'intervenir manuellement pour entretenir et nettoyer les filtres
  • Le processus de filtration se poursuit de façon ininterrompue pendant le cycle de nettoyage

En plus de tout ce qui précède, un autre avantage important des filtres autonettoyants tient au temps gagné pour vous consacrer aux nombreux autres aspects liés à l'exploitation de vos terres. Et cela sans mentionner une plus grande tranquillité d'esprit, car vous n'avez plus à vous préoccuper de savoir si votre filtre doit être nettoyé ou non. 

Chez Amiad, nous comprenons parfaitement à quel point sont précieux votre temps, votre argent et vos ressources, et c'est pourquoi nous avons enrichi notre gamme de filtres Sigma avec deux nouveaux filtres autonettoyants améliorés.

Les filtres autonettoyants Sigma Pro et Mini Sigma d'Amiad

Le Sigma Pro et le Mini Sigma sont des filtres automatiques autonettoyants, polymériques et équipés de plusieurs tamis, conçus pour être faciles à installer et à utiliser, durables et efficaces. Ils existent en trois modèles différents, les diamètres du Sigma Pro allant de 4" à 8" et ceux du Mini Sigma de 2" à 4".

Le polymère étant un matériau extrêmement solide et résilient, ces deux filtres conviennent parfaitement à l'irrigation des champs et des aménagements paysagers. Ce matériau est également résistant à la corrosion chimique qui est fréquente avec les sources d'eau présentant de fortes concentrations en minéraux (eau dure). Pour cette raison, ces filtres constituent un excellent choix pour tous ceux qui approvisionnent leur système d'irrigation avec de l'eau recyclée, de l'eau souterraine ou de l'eau provenant d'étangs ou de rivières.

Le Sigma Pro et le Mini Sigma sont équipés de mécanismes de nettoyage exclusifs à faible consommation d'énergie. Par rapport aux autres filtres à autonettoyage automatique du marché, qui fonctionnent entre 2 et 2,5 bars, leur cycle de nettoyage fonctionne à 1,5 bar seulement.

Où que vous soyez, contrôlez votre filtre autonettoyant

Le Sigma Pro et le Mini Sigma sont équipés du nouveau contrôleur ADI-P d'Amiad (en option pour le Sigma Pro). Ce contrôleur interagit avec l'appli Amiad pour smartphone et envoie des données et des rapports détaillés sur les performances de filtration. Le cycle de nettoyage est déclenché par un pressostat différentiel mais, à la différence des autres filtres du marché, le contrôleur ADI-P permet à l'utilisateur de définir des intervalles de temps spécifiques ou de déclencher à tout moment le cycle de nettoyage.

Avec les filtres autonettoyants Sigma Pro et Mini Sigma d'Amiad, vous bénéficiez de coûts réduits et d'une plus grande efficacité, ce qui vous facilitera grandement la vie !

Pour en savoir plus sur les filtres autonettoyants et les gammes Sigma Pro et Mini Sigma, rendez-vous sur notre site web consacré à l'irrigation.

Download our free PDF for more guidelines on preventing emitting clogging

Tenez-vous informé des dernières nouveautés relatives à la filtration

Related Posts